Traiter une plaie superficielle lorsque l’enfant ne veut pas que l’on y touche

 

Wunde am EllenbogenBien que souvent anodines, les petites blessures chez les enfants nécessitent une prise en charge rapide afin d’éviter infection et autres complications.

En effet si les plaies superficielles de la peau chez l’enfant ressemblent à celles de l’adulte elles ne sont pas totalement similaires. La maturation du système immunitaire, en particulier au niveau de la peau n’est pas tout à fait achevée, et la flore bactérienne n’est pas exactement la même que celle de l’adulte, ce qui a une répercussion sur la capacité à se protéger contre les infections.

Or chez de nombreux enfants, la douleur, la peur du sang la vue de cette peau abîmée et bien d’autres émotions encore provoque un refus net que l’on intervienne.

Cela entraîne une série de « négociations «  plus ou moins calmes  entre l’enfant et l’adulte, afin que la blessure soit enfin soignée.

Pour avoir connu cette situation plusieurs fois, je sais à quel point elle est difficile à gérer pour tout le monde.

Mais l’aromathérapie est arrivée et m’a apporté la solution.

En effet, le premier objectif lorsque l’enfant se blesse est, nous l’avons vu, d’éviter l’infection. Sans intervention, la blessure  risque fort de s’infecter, de provoquer une douleur encore plus importante et de laisser une cicatrice.

Alors que faire?

Les deux ingrédients du refus de l’enfant, sont:

  • la douleur et
  • l’émotion: peur au moment de l’accident, peur rétroactive, peur d’une douleur lors de l’intervention.

Il faut donc intervenir, et sur la douleur et sur l’émotion et sur l’infection potentielle.

L’huile de Lavande fine nous offre l’opportunité, comme dans un produit 3 en 1 d’intervenir sur ces trois facettes.

Antibactérienne et remarquable antalgique, elle est également connue pour ses qualités calmantes et apaisantes.

C’est-à -dire qu’avec une goutte d’huile essentielle de Lavande fine vous allez contrecarrer une éventuelle attaque de bactéries, calmer la douleur et apaiser le mental.

Quoi de mieux?

Rien, si ce n’est que,  et c’est ici que la magie opère, outre le fait que l’intervention n’est pas douloureuse, à moins que la blessure ne lui soit pas accessible, vous allez pouvoir laisser l’enfant intervenir lui-même! Et là! Vous avez tout bon!

Comment faire?

C’est tout simple.

Dès que l’enfant s’est fait mal, vous lui proposez de déposer une goutte sur la blessure. Soit vous le faites soit vous lui proposez de le faire lui-même. Vous ne touchez en aucun cas la blessure, seul la goutte d’huile essentielle agit. Cela ne fait pas mal, cela ne pique pas, et cela sent bon. Si deux ou trois gouttes tombent, ne vous inquiétez pas l’huile essentielle de Lavande n’est pas toxique.

Déposez donc cette ou ces gouttes et laissez la Lavande agir.

Très vite l’enfant se rendra compte qu’il a moins mal, il sera apaisé et l’huile essentielle commencera à jouer son rôle d’anti-bactérienne.

Une fois la douleur et l’enfant apaisés, vous pourrez beaucoup beaucoup plus facilement intervenir, car évidemment, si de petits cailloux, un peu de terre ou tout autre corps étranger s’est installé il faudra passer la plaie sous l’eau, soit directement sous le robinet s’il s’agit de la main par exemple, soit dans un bain…

Pour résumer

Déposez le plus rapidement possible une à deux gouttes d’huile essentielle de Lavande fine laissez agir, cinq, dix, quinze minutes. Une fois l’enfant apaisé, nettoyez la plaie avec de l’eau et du savon si besoin est, redéposez une à deux gouttes d’huile essentielle deux à trois fois par jour en fonction de l’évolution.

L’huile essentielle de Lavande étant cicatrisante, elle est vous le voyez toute indiquée pour la suite du traitement!

Si vous n’avez que de la Lavande aspic, vous pouvez également l’utiliser, elle fera très l’affaire.

Trois précisions d’importance.

Si l’enfant a un terrain allergique éviter sauf si vous l’avez déjà testé, d’utiliser l’huile essentielle sans faire un test du pli du coude auparavant.

Ne laissez jamais les flacons d’huile essentielle à la portée des enfants!

N’utilisez pas d’huile essentielle si la blessure est très proche des yeux, ( paupière, coin de l’oeil …)

Mon expérience

Ces petites blessures que l’enfant a peur de faire prendre en charge tournent parfois au cauchemar et pour l’enfant et pour les parents. N’hésitez pas à utiliser cette solution elle vous sera d’une grande aide.

Ces conseils sont adaptés aux enfants de plus de 18 mois.

Nous verrons dans un autre article comment les hydrolats peuvent intervenir également de façon très douce et très efficace pour les plus jeunes.

Les indications données dans le cadre de cet article le sont à titre d’informations, d’échange de connaissances et d’expérience. Elles ne constituent en aucun cas une prescription. Si vous avez un doute quelconque, adressez-vous à votre médecin.

Mentheetlavandeenfants LOGO seree

Vous avez aimé cet article ?

Abonnez-vous à la newsletter et  recevez les nouveaux articles et toutes les informations directement dans votre boite aux lettres !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *